Le programme de la 6ème édition du Festival du Film Français !

du 13 mai
au 14 juin
Varsovie Cracovie Wroclaw Poznan Lodz Szczecin Lublin Katowice Zamosc
L’édition de cette année, exclusivement dédiée aux adaptations littéraires, se déroulera dans  neuf villes polonaises :

Varsovie, cinéma Muranow, du 13 au 19 mai

Katowice, Kino Studyjne „Światowid”, du 13 au 17 mai

Łódź, Kino-Galeria Charlie, du 15 au 18 mai

Poznań, Kino Muza, du 20 au 24 mai

Szczecin, Kino "Pionier", du 20 au 25 mai

Wrocław, Kino Nowe Horyzonty, du 22 au 28 mai

Zamość, Centrum Kultury Filmowej "Stylowy", du 22 au 28 mai

Lublin, CK UMCS „Chatka Żaka”, du 25 au 31 mai

Kraków, Kino Pod Baranami, du 8 au 14 juin

Les films présentés :

Journal d'une femme de chambre de Benoit Jacquot, France 2015, 95 min

Avec: Léa Seydoux, Vincent Lindon, Clotilde Mollet, Hervé Pierre

Début du XXème siècle, en province. Très courtisée pour sa beauté, Célestine est une jeune femme de chambre nouvellement arrivée de Paris au service de la famille Lanlaire. Repoussant les avances de Monsieur, Célestine doit également faire face à la très stricte Madame Lanlaire qui régit la maison d’une main de fer. Elle y fait la rencontre de Joseph, l’énigmatique jardinier de la propriété, pour lequel elle éprouve une véritable fascination.

Une nouvelle amie François Ozon, France 2014, 107 min

Avec: Romain Duris, Anaïs Demoustier, Raphaël Personnaz, Michèle Raingeval, Aurore Clément

À la suite du décès de sa meilleure amie, Claire fait une profonde dépression, mais une découverte surprenante au sujet du mari de son amie va lui redonner goût à la vie.


 

Le Chat du rabbin de Joann Sfar, Antoine Delesvaux, France 2011, 89 min

Alger, années 1920. Le rabbin Sfar vit avec sa fille Zlabya, un perroquet bruyant et un chat espiègle qui dévore le perroquet et se met à parler pour ne dire que des mensonges. Le rabbin veut l'éloigner. Mais le chat, fou amoureux de sa petite maîtresse, est prêt à tout pour rester auprès d'elle... même à faire sa bar mitsva !


Quai d'Orsay de Bertrand Tavernier, France 2013, 113 min

Avec : Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup, Anaïs Demoustier, Julie Gayet

Alexandre Taillard de Worms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plaît aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires Étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d’athlète légèrement hâlé est partout, de la tribune des Nations-Unies à Ne w York jusque dans la poudrière de l’Oubanga. Là, il y apostrophe les puissants et invoque les plus grands esprits afin de ramener la paix, calmer les nerveux de la gâchette et justifier son aura de futur prix Nobel de la paix cosmique.

Lulu, femme nue de Solveig Anspach, France 2013, 87 min

Avec: Karin Viard, Bouli Lanners, Claude Gensac, Pascal Demolon, Corinne Masiero

À la suite d’un entretien d’embauche qui se passe mal, Lulu décide de ne pas rentrer chez elle et part en laissant son mari et ses trois enfants. Elle n’a rien prémédité, ça se passe très simplement. Elle s’octroie quelques jours de liberté, seule, sur la côte, sans autre projet que d’en profiter pleinement et sans culpabilité. En chemin, elle va croiser des gens qui sont, eux aussi, au bord du monde : un drôle d’oiseau couvé par ses frères, une vieille qui s’ennuie à mourir et une employée harcelée par sa patronne… Trois rencontres décisives qui vont aider Lulu à retrouver une ancienne connaissance qu’elle a perdue de vue : elle-même.

Les Garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne, France 2013, 87 min

Avec: Guillaume Gallienne, André Marcon, Françoise Fabian, Nanou Garcia,

Guillaume Gallienne adapte son spectacle, succès public et critique pour lequel il remporta le Molière 2010 de la révélation théâtrale masculine.

« Le premier souvenir que j’ai de ma mère c’est quand j’avais quatre ou cinq ans. Elle nous appelle, mes deux frères et moi, pour le dîner en disant: «Les garçons et Guillaume, à table!» et la dernière fois que je lui ai parlé au téléphone, elle raccroche en me disant: «Je t’embrasse ma chérie»; eh bien disons qu’entre ces deux phrases, il y a quelques malentendus.»

Angélique de Ariel Zeïtoun, France 2013, 112 min

Avec : Nora Arnezeder, Gérard Lanvin, Tomer Sisley, David Kross

Le destin incroyable d’Angélique : une jeune fille aussi belle qu’insoumise, qui trouvera dans son amour pour Joffrey de Peyrac la force de combattre l’injustice et la soumission dans un siècle en proie aux luttes de pouvoir, aux inégalités et à l’oppression…

Du vent dans mes mollets de Carine Tardieu, France 2012, 89 min

Avec: Agnès Jaoui, Denis Podalydès, Isabelle Carré, Isabella Rossellini,

Au début des années 80, Rachel Gladstein, 9 ans, veut adhérer au club Barbie, devenir copine avec Marina Campbell, la plus belle fille de la classe dont la maman vient de mourir, et ne plus avoir à surveiller le sommeil de sa mamie cardiaque, installée dans sa chambre. Mais la maîtresse la place d'autorité auprès de l'espiègle Valérie et ne cesse de la brimer. Colette, sa mère, la protège beaucoup trop. Madame Trebla, sa psy, est un petit peu inquiétante et Michel, son papa, préfère refaire la cuisine de la jolie maman de Valérie, Catherine, plutôt que la branlante installation familiale. L'anniversaire de Rachel est un échec. Seule Valérie honore son invitation...

L'Amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder, France 2012, 98 min

Avec : Louise Bourgoin, Gaspard Proust, Joey Starr, Jonathan Lambert,

Marc Marronnier, critique littéraire le jour et chroniqueur mondain la nuit, vient de divorcer d’Anne. Il est sûr à présent que l’amour ne dure que 3 ans. Il a même écrit un pamphlet pour le démontrer ; mais sa rencontre avec Alice va ébranler toutes ses certitudes.

Ernest et Célestine de Benjamin Renner, Stéphane Aubier, Vincent Patar,

France 2012, 79 min Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi ....
Tous les matins du monde d'Alain Corneau, France 1991, 114 min

Avec : Jean-Pierre Marielle, Guillaume Depardieu, Anne Brochet, Michel Bouquet, Gérard Depardieu

Monsieur de Sainte Colombe fut le plus grand Maître de la Viole de Gambe. Farouche et sombre, l'homme était plein d'embarras, une sorte de janséniste Il s'enfermait des jours et des nuits seul avec son instrument, dans la petite cabane qu'il avait fait construire au fond du jardin. Marin Marais fut son élève avant de devenir l'un des musiciens les plus prestigieux de Louis XIV. La fabuleuse rencontre entre ces deux génies opposés fut d'une rare violence.

La Vénus à la fourrure de Roman Polanski, France 2013, 95 min

Avec : Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric

Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu’il s’apprête à mettre en scène, Thomas se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates. Pas une n’a l’envergure requise pour tenir le rôle principal et il se prépare à partir lorsque Vanda surgit, véritable tourbillon d’énergie aussi débridée que délurée. Vanda incarne tout ce que Thomas déteste. Elle est vulgaire, écervelée, et ne reculerait devant rien pour obtenir le rôle. Mais un peu contraint et forcé, Thomas la laisse tenter sa chance et c’est avec stupéfaction qu’il voit Vanda se métamorphoser.

Liens utiles