Partenariat stratégique

Un partenariat stratégique a été signé en novembre 2013 entre la France et la Pologne.
 


Accord de coopération scientifique et technologique

Le partenariat stratégique est complété par un « accord de coopération scientifique et technologique » actualisé en mai 2008 et dont la durée est également de 5 ans (et reconductible, par accord tacite, tous les 5 ans). Cet accord, qui a succédé à celui de 1966, est général et ne mentionne pas spécifiquement un domaine scientifique particulier. Les objectifs de coopération scientifique du partenariat stratégique sont : « développement des recherches scientifiques communes (§ 9 “Coopération en matière de culture et d’éducation”) en environnement, agriculture, nanotechnologie, biotechnologie-médecine dont cancérologie -“en particulier la coopération scientifique dans la recherche relative aux technologies nucléaires” (§ 2 “Coopération en matière énergétique et environnementale”) »


Accords de coopération scientifiques existants

  • depuis 1957: CNRS &  PAN (Académie Polonaise des Sciences), tous domaines scientifiques, reconduit en 2016;
  • depuis 1995 : programme conjoint d’échanges scientifiques « PHC Polonium », organisé par le MAEE (Ministère des Affaires Etrangères et Européennes) avec le concours du MESR (Ministère de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur) et du MNiSW (Ministère polonais de la Science et de l’Enseignement Supérieur), tous domaines confondus;
  • depuis 2006: CNRS / IN2P3 & Consortium « COPIN » (physique nucléaire et hautes énergies), reconduit depuis tous les ans.

Accords entre le CEA et la Pologne

  • Accord-cadre de coopération générale avec la PAN regroupant plusieurs dizaines d’instituts de recherche (pour un total d’environ 2000 chercheurs) signé en 2009 et renouvelé en 2014, dont le volet Nouvelles Technologies de l’Energie (NTE), a fait l’objet d’une lettre d’intention spécifique entre le CEA-Liten et l’institut de la PAN en charge du nouveau centre des énergies renouvelables (2016) ;
  • Mémorandum d’entente (MoU) avec 6 entités de recherche polonaises : le NCBJ (le Centre National de Recherche Nucléaire), l’IFJ de la PAN (l’Institut de Physique Nucléaire), I’IChTJ (l’Institut de Chimie et de Technologie Nucléaire), l’IFPiML (l’Institut de Physique des Plasmas et Microfusion Laser) et le CLOR (Laboratoire Central de Protection Radiologique), signé en 2009 ;
  • Accord-cadres bilatéraux de collaboration générale avec le NCBJ (2011), l’Université Technologique de Gdańsk (2013) et l’IChTJ (2013) ;
  • Mémorandum d’entente (MoU) avec le NCBJ, l’IChTJ et la CLOR formalisant le soutien du CEA à la création d’un centre d’excellence polonais dans le domaine des matériaux dans le cadre de l’appel à projet européen « Teaming for Excellence » (2015);
  • Accord de coopération scientifique avec l’Université des Sciences et Technologies de Cracovie (AGH) (novembre 2014).

Résultats scientifiques

La France est le 3ème partenaire scientifique de la Pologne en termes de nombre de co-publications avec 1 489 publications en 2013 à participation française et polonaise contre 2 265 pour l’Allemagne et 2 158 pour les Etats Unis. Environ 66% des co-publications franco-polonaises sont produites par des unités de recherche affiliées au CNRS, avec une prédominance en physique (91%), en sciences de l’univers (89%), en chimie (84%), et en maths (74%). La mobilité  des chercheurs CNRS en Pologne est importante: 814 missions / an pour une durée moyenne de 7 jours. Il faut y ajouter les mobilités des chercheurs des autres organismes et universités français et, symétriquement, des missions de chercheurs polonais en France.
 

Liens utiles