8ème édition du Festival du film indépendant Grand OFF, 13 artistes français nominés.

du 05 décembre
2014
au 07 décembre
2014
Varsovie



Parmi les 1400 films reçus, le jury international composé de 70 personnalités de 28 pays différents, a choisi 52 films dont 13  français pour faire partie de la compétition officielle.


Ils seront projetés du 5 au 7 décembre au cinéma Luna et accompagnés des rencontres avec leurs auteurs et les membres du jury. Entrée libre!

Le programme détaillé.


Plus d'informations sur le site : www.grandoff.eu

Les nominés français :

1.      Fiction : « Chaque jour est une petite vie » d’Albane Fioretti

France, 2014, 28 mn


Une cité au bord de la Méditerranée. Dans une modeste caravane posée au milieu des tours, Rachel, quatre-vingts ans, rêve de retourner dans son Algérie natale. Son fils Simon ne veut pas en entendre parler. Une famille vraiment pourrie ! dira Stella, sa petite-fille. Heureusement, il y a la bonne humeur de Yazid alias Gino et de tout le quartier.

2.      Documentaire : « American Dreamer » de Thomas Haley,

France, 2012, 32 mn


Julian habite dans une petite ville du nord de la Floride. Après avoir écrit un poème, il prend le bus direction Ground Zero, afin de commémorer aux côtés de ses compatriotes les attentats du 11 septembre.

3.      Réalisateur : Khalil Cherti « D’où que vienne la douleur »

France, 2013, 37 mn


Il y a deux ans, Romy a planté sa mère, Monique, une prostituée qui ne fait plus bander, sans laisser de trace et sans jamais donner de nouvelles. Leurs retrouvailles sont une collision, un baroud d’honneur.

4.      Images: Benjamin Chartier  « Garçonne » de Nicolas Sarkissian

France, 2014, 30 mn


Les années 1920. La campagne française au cœur de l'été. Lisa, dix-sept ans, fuit l'ennui de sa famille bourgeoise. Au fond d'un lac isolé, elle se révèle.

5.      Images : Emilie Arfeuil  « Scars of Cambodia » d’Alexandre Liebert

France, 2013, 30 mn


Tut est un pêcheur de cinquante-deux ans vivant à Kampot. Malgré la barrière de la langue, il a raconté, pour la première fois et sans mots, son passé sous les Khmers Rouges à une photographe et un réalisateur, mimant les tortures subies en prison l’année de ses quinze ans.

6.      Costumes et décor : Pierre-Jean Larroque  « Portraits de maîtresses » de Rocco Labbé, France, 2013, 14 mn


Dans un fumoir parisien de la Belle Époque, quatre hommes fument, boivent et évoquent chacun à leur tour, avec humour, violence ou nostalgie, le souvenir d'une femme les ayant marqués. Au-delà de ces amusants portraits de maîtresses se dessine en filigrane une galerie de leurs échecs amoureux.

7.      Scénario : Thibault Mombellet « Le Petit Cyrano » de Thibault Mombellet

France 2013, 26 mn


Alors que la représentation de Cyrano de Bergerac bat son plein, c'est le branle-bas de combat dans les coulisses. Le comédien principal vient d'être assommé, il lui est impossible de continuer le spectacle. Par amour pour Roxane et pour sauver la pièce, le régisseur plateau, connaissant le spectacle par cœur, est propulsé sur scène malgré les réticences de Christian.

The Show Must Go On!!!

8.      Montage : Maud Dubois-Babinot « Entre lui et moi » d’Olivier Dujols

France, 2013, 16 mn


Guillaume vient tout juste d'être papa. Alors qu'il se prépare à rejoindre sa femme à la maternité, un coup de fil inattendu va le replonger dans les douloureux souvenirs de son enfance. Son père, qu'il ne voit plus depuis des années, n'a qu'un seul souhait : rencontrer sa belle-fille et surtout la petite Juliette, l'enfant qui vient de voir le jour.

9.      Montage : Arthur Muller « Le Boche » de Jean Decré

France, 2014, 9 mn


Deux soldats. Un Français et un Allemand. L'espace d'un instant, une rencontre au milieu de la tourmente de 1918.

10.  Actrice: Manuela Gourary dans « Je m’appelle Suzanne »  d’Emmanuel Vaillant

France, 2013, 56


Leader syndical dans une fabrique de vermicelles, Maxime n'a pu empêcher la délocalisation de son activité dans un pays de l'Est. Devenu chômeur longue durée, il est revenu vivre chez sa mère Suzanne, sans perdre l'espoir de retrouver du travail. Suzanne croit cependant que son fils est un artiste.

11.  Actrice :  Charlotte Rampling dans « The End » de Didier Barcelo, France, 2011, 17 mn


Charlotte Rampling est effondrée. Elle est tombée sur une rediffusion de On ne meurt que deux fois et vient de découvrir qu'elle a été effacée du film puis remplacée par une autre comédienne, Liz Gareth, que les médias appellent déjà la nouvelle Charlotte Rampling. Remontée, la vraie Charlotte décide de mener l'enquête et d'en découdre avec ceux qui l'effacent de sa filmographie.

 12.  Acteur:  Redouane Behache dans « 7ème CIEL »   de Guillaume Foirest, France, 2013, 39 mn


Sofiane vit dans une cité de banlieue parisienne. Violent, il essaie d’être comme sa bande d’amis. Pourtant, Sofiane est attiré par les garçons. Il incarne par ses contradictions le désarroi d'une jeunesse désœuvrée et sans repères, vivant renfermée sur elle-même.

13.  Animation : « Encore des changements » de Barbara Malleville, Benoît Guillaume, France, 2013, 10 mn


Un homme a perdu la tête. Il essaie de la rattraper, mais celle-ci n’en fait plus qu’à sa tête.


 


 


 

Liens utiles