«  Chaque langue peut être source de pièges, pièges dans lesquels il est parfois facile de tomber et qui peuvent faire l’objet de nombreuses anecdotes. Faux-amis, homophones,  paronymes… Confondre certains mots peut entraîner des erreurs de traductions, des malentendus dans la communication, des confusions et parfois même des rires. Lors de la visite officielle du président Jimmy Carter en Pologne en 1977, la traduction  de son discours est restée comme l’une des plus célèbres mésaventures diplomatiques. Le président américain a été surpris par la réaction du public à son discours, dans lequel il évoquait le respect des droits de l’homme dans les pays du bloc de l’est. Ses interlocuteurs découvraient, amusés, que le président « quittait les Etats-Unis pour toujours » parce qu’ « il désirait les Polonais ».
Et vous, avez-vous déjà vécu ce genre de mésaventures ? Peut-être avez-vous appris des locutions phraséologiques dans la langue que vous apprenez qui vous ont surpris ? Des images impossibles à traduire ? Essayez de les présenter visuellement.
C’est le thème du concours lancé à l’occasion de la Journée internationale du traducteur.
Vous êtes encouragé à aborder les locutions phraséologiques en langues étrangères d’un point de vue artistique. Das ist kein Hexenwerkt ! Ce n’est pas la mer à boire ! »  
 

Institut français de Pologne

VARSOVIE
ul. Widok 12
00-023 Warszawa
22 505 98 18/28
+ Nous écrire

CRACOVIE
ul. Stolarska 15
31-043 Kraków
12 424 53 50
+ Nous écrire

Partenaires:

Vidéos

Liens utiles